30/11/2007

Multiplication par GREFFAGE

Multiplication par GREFFAGE:

Le greffage s'effectue quand la sève est abondante, c'est à dire principalement en été jusqu'à la mi-août, pour diverse raisons: récupération d'une plante donc les racines ont été malades, renforcement d'une espèce fragile etc...

Il faut tout d'abord bien choisir le porte greffe; il doit être résistant, et adapter la forme de ce qui va être greffé dessus. Ensuite se munir d'un cutteur ( ou greffoir ) désinfecté, et décapiter le porte greffe, et rapidement le greffon devra être privé de sa partie inférieure et appliqué sur le porte greffe encore luisant de sève. Appuyez délicatement pour s'assurer qu'aucune bulle d'air n'est présente entre les deux cactus puis, afin que le contact soit parfait, il faut faire tenir le tout avec un (ou deux) élastiques.

2007_10140070
Ce rebutia vient d'être greffer à ce myrtillocactus geometrizan.

19:42 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : graffe, greffage, cactus, cutter, greffoir, cactees, coupe |  Facebook |

Multiplication par BOUTURAGE

Multiplication par BOUTURAGE:

Le bouturage peut être considéré comme la méthode de reproduction la plus aisée, car les cactées se prêtes très bien à ce mode de reproduction. Ainsi si l'on à au préalable désinfectés les outils utilisé, l'on peut rapidement obtenir une voir plusieurs nouvelles plantes.

Il faut sectionner un tronçon à l'aide d'un greffoir, ensuite, l'on peut mettre sur toute la surface de la coupure du charbon de bois pillé ou même de la cannelle, cela empêche de nombreuse infections qui pourrait avoir lieu lors du séchage ou lors de l'enracinement. Une fois cette opération effectuée, il est indispensable de laisser la bouture séchée pendant plusieurs semaines ( 1-2 semaines pour les petites bouture et jusqu'à un mois pour les plus grosses, malgré cela, ne vous inquiéter pas trop si vous avez peur d'oublier une bouture après tout ce temps, car s'il à bien séchée, elle peut vivre longtemps sans vos soins grâce à ces réserves plus ou moins grosse suivant la taille de la plante ) dans un local clair, frais et à l'abri du vent.

A la suite de cette période de séchage, planter la bouture dans un substrat essentiellement minéral pour diminuer les risque de pourriture. Les racine se formeront soit à la périphérie de la coupe soit, comme très souvent, là ou il habituellement naissent les racines, tiges ou feuilles, j'ai nommé les aréoles.

Il faut préciser que pour les boutures de plantes colonnaire ( surtout s'il elle soit de fort calibre ), il est recommander de les calées avec du papier journal non pas couchée mais bien droite, ceci à pour but de ne pas déformer la plante lors de la perte d'eau qui va avoir lieu jusqu'à que la plantes puisse de nouveaux s'hydrater.

2007_10140066
Exemple de bouture réussie chez ce schlumbergera, une plante grasse facile à bouturer. L'apparition de nouveaux articles signifie que de nouvelles racines sont apparues.

19:29 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : racines, bouture, multiplication, bouturage, facile, cactus, cactees, troncon |  Facebook |

Multiplication par SEMIS

Multiplication par SEMIS:

Voici une méthode de l'on peut classer comme de difficulté moyenne.

Le semis est en fait assez facile, par contre, avant d'avoir des cactus proprement dit, voir même plus des plantes adultes, il faut être patient...très patient...

Tout commence avec des graines, choisies fraiches pour une meilleure levée et surtout en rapport de la plante pour avoir tel ou tel espèce plus ou moins facile à cultiver. Tout d'abord, le semis est effectué dans une terre au préalable désinfecté avec un anti-cryptogamique et légèrement humidifié. Placez ensuite les graines sur ce substrat et répartissez les bien ( les mélanger avec un peut de sable sec facilite la répartition )

Ne recouvrez pas ou que très peut vos graines. Assurez vous que le substrat reste humide tout les temps de la germination, mais qu'il est le temps de sécher chaque nuit. La température sera gardée supérieure à 20°C le jour, plus basse la nuit.

Une fois les plantules apparues, aérez bien, et mettez les à un endroit ou ils recevront beaucoup de lumière mais jamais de soleil direct. Le rempotage des jeunes plants peut se faire suivant le substrat utilisé et la croissance des plants de 2-3 mois à partir de la levée jusqu'à plus d'un ans ( il est conseiller de laisser longtemps les jeunes plantes dans le même pot et de rempoter uniquement quand elles ont bien grandies )

2007_11250110
Jeunes plantouilles. Mammillaria toluca semées en juillet 2007, actuellement en repos hivernal en cette fin novembre.

19:25 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plantouilles, semis, semer, plants, cactus, cactees, mammillaria, jeune |  Facebook |

La fertilisation

La fertilisation:

La fertilisation, en un mot : inutile. Enfin, pas tout à fait mais presque : apporter de l'engrais peut s'avérer fort utile lors de la période de floraison et à petite dose en période de croissance, sinon à part pour cette raison l'apport d'engrais et vraiment utile quand on ne peut pas procédé à des rempotages pour X raisons ( plante trop volumineuse, impossibilité d'avoir du terreau approprié à la plante concernée ), là il est important de redonner à la terre les éléments nutritifs qu'elle à perdue au cour des années.

Les avis sont partagés, certain défendent le fait qu'il est important de fertiliser, d'autre pense que l'on peut s'en passer. Personnellement, j'utilise de l'engrais à diffusion lente, je n'est donc pas de problème de dosage, mais ceux qui utilise de l'engrais liquide ont toujours tendance à en mettre un peut plus, croyant peut être que la plante poussera plus vite. Et bien c'est faux ! "Mieux vaut distribué plus souvent mais réduire les doses, que de fertiliser une fois dans l'année et mettre tout le flacon"

La bonne question à se poser est je pense: " Oû commence la fertilisation pour enrichir la terre, et oû commence le surdosage pour gonfler une plante ? "

Dans tout les cas, si fertilisation il y à, veuillez respecter ces points :

* Ne pas mettre de l'engrais sur une motte sèche mais arroser au préalable et fertiliser le lendemain

*respecter les doses

*enfin stopper les apport d'engrais un mois avant l'arrêt des arrosages à l'occasion du repos hivernal

19:20 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : engrais, fertilisation, fertiliser, dosage, cactus, cactees |  Facebook |

L'arrosage

L'arrosage:

Alors là, on aborde un point sensible : l'arrosage ! Tant de cactus on périt en culture à cause d'arrosage trop importants ! Il est extrêmement facile de perdre un cactus par excès d'eau mais pour le perdre par manque d'eau vous pouvez toujours attendre lol
Il faut trouver un juste milieu et surtout s'informer du besoin d'eau suivant les espèces, c'est grâce à cela que vous apprendrez que les épiphythes doivent être arrosées plus souvent qu'un cactus mais qu'un de ces dernier, par exemple un astrophytum devra être arrosé un peu plus qu'un copiapoa
.

Les arrosages doivent être distribués en tenant compte d'autres facteurs tel que la porosité du pot dans lequel la plante concernée est cultivée, ainsi on arrosera plus souvent dans un pot fait de terre cuite que dans un pot en plastique. Dans tout les cas, il faut que toute la motte soit entièrement humidifiée lors d'un arrosage et il faut laisser sécher cette dernière entre deux apport d'eau.

Il est important de préciser qu'il faut arroser vos plantes avec de l'eau de pluie si possible car l'eau du robinet contient du chlore mais surtout plus ou moins de calcaire suivant la région oû vous vous situés, ce dernier est indispensable pour certaines plantes mais nocif pour d'autres, référez vous aux conseils de cultures de la plante en question.

19:18 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pots, arroser, arrosage, cactus, eau, doser, cactees |  Facebook |

Le repos hivernal

Le repos hivernal:

Le repos hivernal, aucun cactus n'y échappe ! C'est une étape primordiale si on veut

voir fleurir ses chères plantes mais plus encore, les garder

en bonne santé.

Il faut donc leur offrir des températures plus fraiches

et arrêter de les arroser de la mi-octobre à la mi-mars.

Il faudra alors prévoir un endroit prévu à cet effet :

- un garage bien éclairé

- une véranda

- ou une pièce lumineuse et non chauffée

Évidement, nul besoin de préciser que la serre est tout de même le meilleur endroit pour faire hiverner ses plantes, mais puisque tout le monde n'a pas accès à cette dernière les lieux cités ci dessus peuvent parfaitement faire l'affaire à condition qu'il soit bien secs et bien éclairés.

Vos plantes devront donc recevoir de la fraicheur mais aussi le plus de lumière possible tout en

étant protégée de l'humidité hivernale.

A ce moment une question doit encore être posée: "jusqu'a quelle température peuvent résister

vos plantes ?" Vous ne savez pas ? Internet ainsi que les livres spécialisés

deviendront alors très vite vos amis !! Il faut savoir que la résistance au

froid peut varié considérablement suivant les plantes, ainsi le genre "mélocactus"

devra rester au alentour des +15°C alors que d'autre comme les opuntia résisteront

sans aucun problèmes à -10°C. La plupart des cactées résiste tout de même à de courtes

gelées de l'ordre des -4°C ( rebutia, mammillaria, lobivia, etc... )

De plus de nombreux facteur rentre en compte dans la résistance au froid. L'âge de la plante par exemple, effectivement une très jeune plante sera plus résistant qu'un semis mais moins résistant qu'une plante de plusieurs dizaines d'années.

L'hivernage à pour but d'endormir les plantes, leurs permettant ainsi de se reposer durant

4-5 mois. Suite à ce repos et à cet économie d'énergie, vos plantes sont fin prêtes

à se réveillées tout doucement et à recevoir les premiers rayons de soleil, ainsi la

végétation recommencera et la croissance pourra reprendre.

ATTENTION: Si vos cactées ont passées l'hiver dans un endroit assez sombre( comme un garage par exemple ) il faut procéder à un dèsombrage progressif

sous peine de voir apparaitre des "coup de soleil" sur l'épiderme. Ces dernier,

très désagréable à l'œil ne sont que très rarement mortels mais toutes les parties

atteintes doivent être supprimées car diverses attaques cryptogamique peuvent avoir lieu sur ces

parties plus sensibles.

DSCF0048
C'est après un bon repos hivernal que les floraison sont les plus généreuses, comme ici avec ce rebutia sp. qui m'a offert au printemps 2007 septs fleurs !!

11:59 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hivernal, repos, hiver, cactus, cactees |  Facebook |

la floraison

la floraison

Ce sont souvent les choses les plus attendues sur les plantes. Et les cactées n'échappent
 pas à la règle, que ce soit pour la confirmation d'une identification, pour la production
 de nouvelles plantes grâce aux graines, ou simplement pour le plaisir des yeux.

Elles apparaissent à une époque précise si les conditions de culture ont étaient respectées
et si la plante se plait là oû elle est cultivée. De nombreux facteurs ( hivernage, lumière,
soleil, terre, ainsi que l'âge de la plante ) font que la plante va fleurir ou non. Parfois une
 vielle plante qui n'a jamais fleurie est plus ou moins délaissée; et, un jour, suite à rempotage
 ou même un changement d'emplacement, la plante va se mettre un fleurir, preuve qu'un rien peut faire beaucoup !

2007_04050023
Slerocactus uncidatus en fleur-printemps 2007

11:50 Écrit par La nature est une chose merveilleuse, diversifi dans Conseils de culture des cactées | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : floraison, cactus, cactees, fleurs, saison |  Facebook |